L’épilation à la lumière pulsée est-elle sans risque pendant l’allaitement ?


L’épilation à la lumière pulsée est sans risque pendant l’allaitement mais il est préférable d’attendre un peu avant de reprendre des séances, à savoir quelques mois après l’accouchement. Ce temps d’attente est nécessaire afin que les hormones se régulent et reviennent à la normale. Le corps a aussi besoin de se reposer pendant cette période. Si vous souhaitez opter pour une séance d’épilation à la lumière pulsée, évitez de traiter les zones situées autour de la poitrine. Certaines zones pourront cependant être traitées dans les 6 mois qui suivent l’accouchement.




Comment fonctionne l’épilation à la lumière pulsée ?


L’épilation à la lumière pulsée est rendue possible grâce au procédé de photothermolyse sélective. Celui-ci consiste à chauffer les poils un à un pour les détruire à la racine grâce aux flashs de lumière pulsée émis par l’appareil. Les flashs lumineux ne sont pas douloureux. Les patients disent ressentir de légers picotements qui ne sont pas dangereux, ni pour votre peau, ni pour votre bébé.


Épilation IPL et allaitement : pourquoi attendre 6 mois minimum ?


Pendant la période d’allaitement, il est préférable d’attendre au moins 6 mois avant de réserver votre séance d’épilation IPL et ce pour plusieurs raisons.


Les poils peuvent pousser dans de nouvelles zones pendant la grossesse


Pendant la grossesse, il n’est pas rare que les poils poussent dans de nouvelles zones en raison des changements hormonaux. Lorsque ces poils ont fini de pousser complètement, ils sont généralement plus épais mais finissent par s’en aller d'eux-mêmes au bout de 6 mois lorsque les hormones sont de nouveau régulées normalement. Il est donc préférable de ne pas se raser ou de ne pas avoir recours à une séance d’épilation à la lumière pulsée pendant cette période pour ne pas perturber ce processus naturel.


Découvrez aussi comment s'épiler sans risque pendant la grossesse.


allaitement et épilation lumière pulsée

La peau est plus sensible et le corps a besoin de repos


Même si l’épilation à la lumière pulsée est un traitement sûr et cliniquement prouvé, il est préférable d’attendre quelques mois après l’accouchement pour laisser le temps au corps de se reposer. De plus, comme les poils sont généralement plus épais pendant cette période et que votre peau est aussi plus sensible, il est conseillé de ne pas trop se presser et de laisser le corps se régénérer.


Les risques d'hyperpigmentation


Pendant la période de grossesse, les hormones sont susceptibles de provoquer une hyperpigmentation de la peau, appelée mélasme. Cette hyperpigmentation peut laisser apparaître des cicatrices invisibles sur certaines zones de peau. C’est pourquoi il est préférable d’attendre plusieurs mois avant de reprendre une séance d’épilation IPL pour laisser le temps aux hormones de se réguler normalement.


L’allaitement est-il une contre-indication de l’épilation à la lumière pulsée ?


L’allaitement n’est pas contre-indiqué pour une séance d’épilation à la lumière pulsée, si la séance est prise suffisamment de temps après l’accouchement. Certains antibiotiques et autres traitements médicamenteux peuvent toutefois augmenter la sensibilité de la peau au soleil et aux flashs de lumière pulsée. Le bronzage est également contre-indiqué car il peut provoquer des problèmes de peau comme des tâches d’hyperpigmentation. À noter que L’épilation à la lumière pulsée ne fonctionne pas sur les peaux mates, bronzées ou foncées.


épilation IPL et allaitement

L’importance de la consultation avant une séance d’épilation à la lumière pulsée


Avant une séance d’épilation à la lumière pulsée, une consultation est nécessaire afin de déterminer si vous pouvez avoir recours à ce type de séance. Si vous êtes en pleine période d’allaitement, il vous sera conseillé de patienter quelques mois. Pendant cette consultation, la couleur et la densité de vos poils seront aussi analysés car cela a une importance sur l'efficacité du soin. Il faudra également s’assurer que vous n’avez aucun problème hormonal. Enfin, l’épilation à la lumière pulsée pourra être réalisée uniquement si celle-ci peut se faire en toute sécurité. Si vous avez des cicatrices ou des marques de peau liées à l’allaitement, il vous faudra attendre quelques mois (au moins 6 mois) pour que votre peau cicatrise correctement.


Épilation lumière pulsée et allaitement : conclusion


Si aucune étude ne fait véritablement état des risques de l’épilation à la lumière pulsée pendant la période d'allaitement, il est toutefois préférable de prendre quelques précautions. Avant de réserver une séance d’épilation IPL, il est conseillé de patienter au moins 6 mois après l’accouchement pour laisser le temps au corps et à votre peau de se régénérer. Pendant cette période, la peau est généralement plus sensible et les poils repoussent plus vite. Ce temps d’attente est alors nécessaire pour que les hormones reviennent à la normale et que la peau se régénère complètement. Une séance d’épilation à la lumière pulsée ne pourra pas être réalisée si toutes les conditions ne sont pas réunies, c’est pourquoi une consultation préalable est indispensable afin de prendre toutes les précautions nécessaires.


Nous proposons des séances d’épilation à la lumière pulsée dans notre centre JFG Dépil à Metz. Nous serons ravis de vous accueillir pour planifier une prochaine séance suite à votre période d’allaitement. Pour réserver votre séance d’essai offerte et profiter d’un diagnostic de peau gratuit dans notre centre d'épilation spécialisé, cliquez sur le bouton ci-dessous !