Comment s’épiler sans risque pendant la grossesse ?


S’épiler pendant la grossesse, c’est possible ! Et c’est même nécessaire car les poils repoussent généralement plus vite et sont plus épais pendant cette période, dans des zones parfois inattendues. Si certaines techniques d’épilation sont à éviter pendant la grossesse, d’autres permettent de retirer les poils en toute sécurité. C’est ce que nous allons découvrir dans cet article.


s epiler grossesse

Épilation pendant la grossesse : les techniques les plus adaptées


Pendant la grossesse, plusieurs techniques d’épilation peuvent être utilisées pour retirer les poils en toute sécurité. Tour d’horizon des méthodes les mieux adaptées.


L’épilation à la pince à épiler ou au fil


L’épilation à la pince à épiler est l’une des techniques les plus sûres pour épiler ses poils pendant la grossesse. Que ce soit pour redessiner les sourcils, retirer les poils du menton ou de la lèvre supérieure. Il arrive aussi que les poils s’invitent sur le ventre pendant cette période. La pince à épiler sera alors votre meilleur allié pour avoir un ventre lisse. L’épilation au fil est aussi une technique intéressante à utiliser en cas de grossesse. Elle consiste à faire tourner une boucle de fil sur la peau pour retirer les poils. Cependant, l’épilation au fil doit être réalisée par un professionnel. L’avantage de ces deux techniques est que vous n’aurez pas besoin d’utiliser de produits chimiques, elles ne présentent alors aucun risque pour votre futur bébé.


épilation grossesse

Le rasage


Se raser quand on est enceinte est possible si le rasage est raisonné. Il vous faudra peut-être faire l’impasse sur les zones les plus difficiles d’accès. Ce qui est sûr, c’est que pour se raser pendant la grossesse, il est préférable de rester debout car la position assise peut vous empêcher d’accéder à certaines zones. Il est également recommandé d’utiliser une crème ou un gel à raser pour ne pas vous blesser et de se rincer délicatement après chaque passage du rasoir.


Une fois le rasage terminé, il est conseillé d’appliquer une crème hydratante naturelle pour éviter la sécheresse cutanée et ne pas irriter la peau. Il est également préférable d’utiliser une lame neuve pour prévenir les infections. Enfin, le rasage des jambes devra être réalisé avec la plus grande précaution, quitte à faire appel à une tierce personne. En effet, les pertes d’équilibre sont fréquentes pendant la grossesse. Pour éviter les chutes, il sera alors préférable de ne pas se raser sous la douche et de demander une aide extérieure.


L’épilation à la cire ou la technique du sugaring


La cire chaude est déconseillée pendant la grossesse car celle-ci favoriserait les troubles veineux. Les bandes de cire froide, même si elles restent moins efficaces, sont à privilégier. La technique du sugaring est aussi à éviter car le sucre peut irriter la peau, déjà très sensible pendant la grossesse. L’épilation à la cire reste toutefois la solution idéale pour éliminer les poils des jambes, à condition de demander de l'aide pour éviter les pertes d’équilibre.


s'épiler enceinte

La décoloration


Cette technique est également à proscrire pendant la grossesse car elle implique l’utilisation de produits chimiques qui peuvent potentiellement être transmis au futur bébé. De plus, comme la peau est plus sensible pendant la grossesse, vous n’êtes pas à l’abri d’irritations et autres tracas cutanés.


Les crèmes dépilatoires


Comme pour la décoloration, les crèmes et lotions dépilatoires appliquées directement sur la peau sont contre-indiquées car elles agissent en profondeur. Elles peuvent provoquer des réactions cutanées et sont potentiellement nocives pour le futur bébé. Même si aucune étude ne l’atteste véritablement, il est préférable d’éviter l'utilisation de produits chimiques sur la peau avant l’accouchement. Si vous souhaitez utiliser une crème dépilatoire en particulier, demandez conseil à votre médecin.


L’épilation à la lumière pulsée


Si l’épilation à la lumière pulsée est particulièrement efficace pour retirer les poils à la racine et freiner la repousse, elle est aussi contre-indiquée pendant la grossesse. Avant de réserver une séance, il faudra alors prendre son mal en patience. La bonne nouvelle, c’est que quelques mois après l’accouchement, vous pourrez enfin retirer les poils que vous n’avez pas pu retirer et ce pour une longue durée. Comme la lumière pulsée freine la repousse du poil, vous n’aurez plus besoin de vous épiler chaque semaine.


épilation lumière pulsée enceinte

S’épiler pendant la grossesse : conclusion


Vous l’aurez compris, l’épilation à la pince et le rasage semblent être les techniques les plus adaptées pour s’épiler pendant la grossesse. Il est toutefois conseillé d’adopter des gestes doux pour ne pas irriter la peau et éviter les saignements. La pince ou le rasoir que vous utilisez devront aussi être propres pour se protéger des infections. La cire n’est pas adaptée sur certaines zones comme le ventre pendant la grossesse mais reste très efficace pour retirer les poils des jambes. Si vous ne souhaitez pas vous épiler pendant cette période, vous pourrez toujours réserver une séance d’épilation à la lumière pulsée en institut après votre accouchement.